Project Description

Peintre, illustrateur et scPaul Jouveulpteur français passionné par les animaux, il est le fils du peintre et céramiste Auguste Jouve. Ce dernier l’envoie en 1891 à l’Ecole des Arts Décoratifs. Il lui fait découvrir les musées et le Jardin des Plantes où naît sa véritable passion pour les grands fauves. Préférant dessiner d’après nature, il fréquente ces lieux assidûment mais aussi le marché aux chevaux, les abattoirs, les zoos, le Muséum national d’histoire naturelle et l’école vétérinaire de Maisons-Alfort.

Il s’initie également à la gravure dans l’atelier d’Henri Patrice Dillon (1850-1909), il n’a que seize ans lorsqu’il réalise ses premières lithographies. C’est à cet âge qu’il entre au Salon des Artistes Français. Le début de sa notoriété s’affirme à la suite de l’Exposition Universelle de 1900, pour laquelle il réalise notamment une frise d’animaux stylisés de plus de cent mètres.

Entre 1906 et 1914, il s’adonne à l’illustration du Livre de la Jungle de Rudyard Kipling. En 1907, il fait un séjour en Algérie duquel il rapporte de nombreux dessins et peintures. Il devient un des premiers pensionnaires de la Villa Adb-el-Tif où il rencontre sa future femme, Annette Noiré, fille du peintre orientaliste Maxime Noiré.

Il rentre à Paris en 1911 et reprend l’atelier du peintre Gérôme. Trois ans plus tard, il est mobilisé pour la guerre durant laquelle il réalise de nombreux dessins. En 1915, il est affecté au service photographique des armées et ne participe plus aux combats. Démobilisé, Jouve revient en France en 1918. Retardée par la guerre, la parution du Livre de la jungle consacre la renommée et le succès de l’artiste qui est nommé Chevalier de la Légion d’honneur en 1920. Il visite deux ans plus tard l’Extrême Orient qui influence alors ses travaux.

Il obtient une médaille d’or aux Expositions Universelles de 1925 et 1937 ainsi qu’à l’Exposition coloniale Internationale de Paris, à son retour d’Afrique en 1931. C’est également en 1937 qu’il sculpte le taureau des Jardins du Trocadéro.

Le 7 février 1945, il est nommé membre de l’Académie des Beaux-Arts. L’artiste peint jusqu’à sa mort en 1973, dans son atelier de la rue Notre-Dame-des-Champs.

Pour accéder aux œuvres de ce créateur que nous exposons, cliquer sur les images ci-dessous :